Corée du sud
Article mis en ligne le 15 juin 2017
dernière modification le 16 juin 2017
logo imprimer

juin 2017

L’Association Monde sans guerre, section de l’IRG, a reçu le prix Lee Don-Myong pour les droits de l’homme pour son travail en faveur de la reconnaissance du droit à l’objection de conscience.

wri-irg.org

Les associations pacifistes demandant qu’un statut pour les objecteurs soit prévu dans la prochaine loi sur la conscription ont organisé une parade à vélo de la Cour constitutionnelle à l’Assemblée nationale le 14 mai.

wri-irg.org

2/02/2016

Nos amis de Monde sans guerre ont organisé le 27 mai une manifestation à Séoul contre le commerce des armes et les profiteurs de guerre et pour la reconnaissance du droit à l’objection de conscience et le soutien des objecteurs réprimés.
wri-irg.org

Trois objecteurs ont été reconnus non coupables d’insoumission et acquittés à la surprise générale ! Le juge a déclaré : « il est nécessaire d’interpréter la liberté de conscience en vertu de la Constitution et le droit de la défense nationale de manière harmonieuse ».
peace@withoutwar.org

06-2015

Plus de 700 objecteurs sont actuellement détenus, soit 95 % des objecteurs connus dans le monde (rappelons que nous avons fort peu de renseignements sur les réfractaires en Erythrée). Depuis 1945 le nombre des objecteurs est de près de 20 000. Si la majorité d’entre eux sont Témoins de Jéhovah il y a de plus en plus d’objecteurs antimilitaristes. Ils sont en général condamnés à des peines de 18 mois de prison.

L’association Monde sans guerre lutte pour l’obtention d’un statut. Une proposition de loi a bien été déposée en 2012 suite à une promesse du gouvernement de légiférer en ce domaine mais il a perdu les élections et le projet est resté bloqué à l’Assemblée nationale

L’ONU fait pression sur le gouvernement pour qu’il reconnaisse le droit à l’objection de conscience et qu’il instaure un service civil.

Juillet 2012

Une conférence de presse pour le droit à l’objection de conscience s’est tenue le 21 mars à Séoul. Notre ami Andréas, permanent de l’Internationale des Résistants à la Guerre (IRG) à Londres, y a participé.
L’objecteur Yoonjong Yoo a été condamné à 18 mois de prison le 4 avril.
Le Comité des droits de l’homme de l’ONU a rappelé à l’ordre le gouvernement sud-coréen à propos des quelques 150 objecteurs actuellement incarcérés.
wri-irg.org

- Juin 2011

Jihvan Ahn, le 5 février, Sangwoo Kang, le 24 février, Moon Myungjin (membre de l’IRG), le 16 mars, ont été tous les trois condamnés à 18 mois de prison. Il y a plus de 900 objecteurs incarcérés en Corée du Sud pour des peines de 18 mois.

Le Comité des droits de l’homme de l’ONU a rappelé à l’ordre le gouvernement coréen, lui demandant de respecter le droit à l’objection de conscience.

Dans la même rubrique

0 | 5

CROATIE
le 16 juin 2017
par webmestre
Bulgarie
le 16 juin 2017
par webmestre
Colombie
le 15 juin 2017
Egypte
le 15 juin 2017
Bolivie
le 9 juillet 2016
par webmestre


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.19