ETATS - UNIS
Article mis en ligne le 1er juin 2013
dernière modification le 7 janvier 2014
logo imprimer

Janvier 2014

Bradley Manning a été condamné le 21 août à 35 ans de prison au terme d’un très long procès pour avoir révélé la réalité des guerres menées par les USA en Irak et en Afghanistan. « La seule personne condamnée pour les crimes et les abus présentés par Wikileaks est celle qui les a dénoncés ».

firedoglate.com

Kimbera Rivera, qui avait été condamnée pour désertion, a été libérée le 12 décembre du Fort Carson au Colorado. Elle était incarcérée depuis le 29 avril pour une condamnation de dix mois. Cette libération anticipée intervient dix-huit jours après son accouchement à l’hopital de la prison, suite à une campagne de milliers de letres du monde entier, soutenue par Courage to resist, Amnesty intenational et l’ Internationale des résistants à la guerre.
warresisters.org

Mai 2013

Kimberly Rivera (voir Lettre n° 61) a été condamnée à 14 mois de prison et licenciée “avec deshonneur” pour désertion.
Justin Colby a été condamné à 15 mois de prison le 22 mars. Il avait également demandé asile au Canada après avoir cherché, sans succès, à se faire reconnaître objecteur de conscience après une première participation au conflit en Irak.

Bradley Manning a atteint le 23 février mille jours d’emprisonnement sans avoir été jugé. Lors de l’audience préliminaire du 28 février il a déclaré assumer la responsabilité de la livraison de documents à Wikileaks mais ne pas être coupable d’aide à l’ennemi. Son procès en cour martiale est prévu pour le 3 juin.

Connection-eV.org/action
firedogate.com

Décembre2012

Bradley Manning est à nouveau à l’isolement à la prison militaire de Quantico. Plusieurs audiences ont eu lieu pour la préparation de son procès. Sa défense tente d’obtenir l’abandon du chef d’accusation d’aide à l’ennemi. Il a déjà effectué plus de 900 jours de prison.

Kimberley Rivera, réserviste ayant servi en Irak en 2006, avait déserté, jugeant sa mission immorale, et s’était exilée au Canada. N’ayant pas obtenu le statut de réfugiée, elle a été expulsée le 20 septembre vers les Etats-Unis et arrêtée à la frontière. Elle risque la prison et d’être séparée de ses 4 enfants.

firedoglate.com
connection-eV.de

Juillet 2012

Bradley Manning, toujours incarcéré, a comparu le 15 mars en audience préalable. Trente-huit témoins importants cités par sa défense ont déjà été récusés par le gouvernement !

warresisters.org

Février 2012

Bradley Manning, incarcéré depuis mai 2010 pour avoir informé Wikileaks de crimes commis par l’armée américaine à l’encontre de civils en Irak, a comparu devant la Cour martiale pour une pré-audience le 16 décembre. Celle-ci l’a formellement mis en accusation le 23 février pour « collusion avec l’ennemi ». Il est poursuivi au total pour 22 chefs d’accusation et risque la prison à perpétuité.

refusingtokill.net


Bradley Manning, accusé d’avoir dénoncé des exactions de militaires à l’encontre de civils en Irak, est sorti de son terrible isolement de Quantico. Suite à une vaste campagne internationale il a été transféré à Fort Leavenworth, au Kansas, où il est détenu dans des conditions « normales ».

Dans la même rubrique

0 | 5

CROATIE
le 16 juin 2017
par webmestre
Bulgarie
le 16 juin 2017
par webmestre
Colombie
le 15 juin 2017
Egypte
le 15 juin 2017
Corée du sud
le 15 juin 2017


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.19